N°1 en Europe des motos

Laquage

header-lackieren

Pour effectuer des retouches sur votre moto ou repeindre des pièces entières à la maison, les bombes aérosols permettent d'obtenir aisément de bons résultats. Si vous travaillez minutieusement et proprement, la peinture se distingue à peine de celle d'origine.

Les peintures de finition en bombes aérosols disponibles dans le commerce sont à base de résine acrylique ou synthétique. Les peintures en spray pour automobiles sont désormais presque toutes à base d'acrylique ; les peintures en spray pour les loisirs (et bien sûr les peintures à appliquer au pinceau) disponibles en magasin de bricolage peuvent être également à base de résine synthétique.



Les peintures acryliques

(peintures pour automobiles) ont les avantages suivants :

  • Séchage rapide (hors poussière en 10 à 30 minutes)
  • Possibilité de vaporiser une couche supplémentaire à tout moment (à l'inverse, avec les peintures en résine synthétique, vous devez vaporiser dans les 2 h qui suivent ou attendre 24 h)
  • Meilleure protection anticorrosion
  • Meilleure résistance aux nettoyants, surface plus dure

À l'inverse, les peintures en résine synthétique ont une capacité de remplissage plus élevée et sont souvent plus homogènes sur les grandes surfaces. Elles sont moins coûteuses et s'utilisent volontiers dans la décoration. Elles sont moins recommandées pour peindre des pièces de moto.



Outre les peintures monocomposants répandues, il existe aussi des peintures bicomposants disponibles sous forme de bombe aérosol. Elles se distinguent par leur résistance élevée. Le vernis incolore ColorMatic est par ex. parfait pour recouvrir les peintures en spray monocomposants pour automobiles d'un revêtement brillant plus résistant aux rayures, aux intempéries et à l'essence.

Si vous souhaitez une teinte spéciale, vous pouvez également vous rendre dans un commerce spécialisé en peintures automobiles, demander un mélange à partir d'une vaste gamme de teintes originales et en faire remplir des bombes aérosols. Il est recommandé de recouvrir ces peintures d'une couche de vernis incolore bicomposant. Pour de plus amples informations concernant la finition, renseignez-vous auprès de magasins spécialisés.

Toutefois, veuillez noter que : Les peintures d'origine ne tolèrent pas toutes la peinture aérosol ; dans les cas des modèles plus anciens de véhicules d'importation en provenance des États-Unis, par ex., des problèmes peuvent apparaître (la peinture se rétracte, etc.). Les supports pour peinture en résine synthétique ne peuvent pas être recouverts de peinture acrylique. Dans ce cas, utilisez toujours de la peinture en résine synthétique. Si vous ne parvenez pas à identifier un ancien support de peinture, commencez par faire un essai à un endroit peu visible. Si la peinture se rétracte, si elle se fissure ou si elle devient gris mat, le support ne tolère pas la nouvelle couche de finition. Vous devez alors poncer entièrement le support avant de le repeindre.

Pour les supports en plastique thermoplastique (ABS, mais pas les laminés en PRV), vous devez utiliser un primaire pour plastique.

Application d'une peinture :

La fonction de base d'une peinture est de protéger contre la corrosion. Pour garantir cette fonction, il est indispensable de commencer par éliminer entièrement toute corrosion. Utilisez pour cela du papier de verre grossier (voir www.louis.de) ou des embouts de brosses métalliques pour la perceuse ou la meuleuse. Le papier de verre permet avant tout de décaper la corrosion présente sur la surface, les brosses pour machines pénètrent plus profondément dans les traces de rouille et aident à les éradiquer. Plus la rouille a pénétré dans le matériau, plus il est difficile de l'éliminer. Si vous n'en venez pas à bout avec la brosse pour meuleuse efficace, appliquez pour finir un convertisseur de rouille (respectez les indications sur l'emballage). La seule autre possibilité consiste à confier le décapage par sablage ou par projection de particules de verre de la pièce concernée à un garage spécialisé – cette méthode est bien sûr la plus parfaite.

Nous recommandons :

APPRÊT ANTIROUILLE CARS

Base idéale pour une
couche finition durable
Protection antirouille

6,99 

Vers le produit
APPRÊT COLORMATIC

Stabilité élevée
Adhérence optimale
Excell. protec. anticorr.

Évaluation : 3 sur 5

22,99 

Vers le produit
CHIFFON À POLIR PROCYCLE

15 chiffons par lot
Réparti. optimale poliss.
Doux, non pelucheux

Évaluation : 4.62 sur 5

4,99 

Vers le produit

Super en test

CIRE À POLIR PROCYCLE

Nettoie,entretien,protège
À base de cire naturelle
Pr chrome, peinture, etc.

Évaluation : 4.61 sur 5

6,99 

Vers le produit

Super en test

CIRE BRILLANTE SPRAY S100

Protection durable
Gde profondeur de couleur
Nettoyage rapide

Évaluation : 4.61 sur 5

9,99 

Vers le produit

Super en test

CIRE MATE EN SPRAY S100

Maintient l'effet mat
Protection très longue
Également pour films mats

Évaluation : 3.57 sur 5

12,99 

Vers le produit
COFFRET NETT. PROCYCLE

Éponges bloc
Éponge à insectes
etc. etc. etc.

Évaluation : 5 sur 5

4,99 

Vers le produit

Super en test

GEL NETTOYANT PROCYCLE

Particulièrement complet
et abondant. Adhère aux
surfaces verticales.

Évaluation : 4.37 sur 5

à partir de 8,99 

Vers le produit
MASTIC À PULV. COLORMATIC

Super pouv. garnis.+adh.
Stabilité élevée
Pour plastiques et métaux

16,99 

Vers le produit
PAPIER DE VERRE HPX

Pour le ponçage humide
Différents grains
Lot pratique de 4 unités

4,99 

Vers le produit
PÂTE À POLIR ET À

Nettoie en douceur
Élimine les ptes rayures
Sans silicone

Évaluation : 3.5 sur 5

3,99 

Vers le produit
PEINT. ACRYL. DUPLI COLOR

Séchage rapide
Adhérence optimale
Excellent pouv. couvrant

16,99 

Vers le produit
PEINT. ÉCHAP. DUPLI COLOR

Thermorés. jusqu'à 800 °C
Pr pot d'échappement,
bloc moteur et cylindre

Évaluation : 3.5 sur 5

15,99 

Vers le produit
PEINT. RALLYE DUPLI COLOR

Multiples possibilités
Très bon pouvoir couvrant
Made in Germany

Évaluation : 4.33 sur 5

6,99 

Vers le produit
PRESTO STOP CONV. ROUILLE

Protection antirouille et
apprêt en un seul produit
Gain de temps

Évaluation : 4 sur 5

7,99 

Vers le produit
PRIMAIRE D'ACCRO. PLAST.

Adhérence exceptionnelle
Sèche rapidement
Pour divers plastiques

Évaluation : 5 sur 5

14,99 

Vers le produit
SPRAY ZINC DUPLI COLOR

Avec 99 % de zinc
Excell. protec. anticorr.
Pour divers métaux

16,99 

Vers le produit
TAMPON POLIS. PROCYCLE AC

L'aide idéale pour tous
les travaux de polissage
Utilisable plusieurs fois

Évaluation : 3.66 sur 5

3,99 

Vers le produit
VERNIS INC. 2K COLORMATIC

Résiste à l'essence
Résiste aux UV
Sèche rapidement

Évaluation : 5 sur 5

18,99 

Vers le produit
VERNIS INC. 2K COLORMATIC

Insensible à l'essence
Pour toutes les peintures
Qualité première monte

Évaluation : 5 sur 5

18,99 

Vers le produit
laquage
Garde-boue bossé et rouillé

Remplissez les surfaces cabossées inégales (voir photo 1) à l'aide d'un mastic bicomposant.

laquage
Débosseler légèrement avec le maillet en caoutchouc...

Vous pouvez redresser les bosses précautionneusement en tapant ou en appuyant à l'aide du maillet en caoutchouc (voir photo 2) pour éviter de devoir appliquer inutilement une couche trop épaisse de mastic. Fermez les trous de rouille avec des soudures ou des plaques en fibres de verre ou en les comblant avec un produit bicomposant à base de fibres de verre.

laquage
Poncer la bosse et la rouille sur une large surface...
laquage
Appliquer de l'enduit et poncer pour lisser...

Attention : le mastic bicomposant ne tient de manière fiable que sur du métal nu (voir photos 3+4) ! Poncez les pièces de préférence sur une vaste surface ou décapez-les entièrement. En effet, il arrive que les bordures de la peinture d'origine brillent légèrement à travers le laquage de réparation. Au besoin, utilisez des gouttières, des paliers ou des lignes décoratives pour limiter une peinture partielle. Mélangez le mastic conformément aux instructions sur l'emballage sur une large surface et, lors de l'application, veillez impérativement à éviter toutes cavités d'air. Celles-ci provoqueraient par la suite des bosses au niveau de la zone enduite ou un écaillement de cette zone. Le support doit être parfaitement propre et exempt de graisse. Commencez donc par le nettoyer à l'aide de produit anti-silicone, de diluant nitré ou de nettoyant pour freins aussi précautionneusement que possible !

Une fois durci, poncez le mastic pour l'aplanir. Pour cela, placez du papier de verre à l'eau (grains de 100 à 240 env.) autour d'un bloc de ponçage ou d'un morceau de bois (sans bloc de ponçage, de légers renfoncements apparaissent lorsque vous poncez de larges surfaces). À l'inverse, il n'est avantageux de poncer sans bloc de ponçage que pour aplanir les petites zones enduites au niveau des arrondis. Lorsque vous poncez au niveau des arrondis, suivez toujours la forme du composant avec le papier de verre pour éviter la formation de surfaces plates ou de renfoncements. Le ponçage humide évite de trop salir votre espace de travail. Après un ponçage, touchez la zone poncée propre et sèche du bout des doigts pour vous assurer de l'absence d'irrégularités. Si le résultat n'est pas parfait, dégraissez de nouveau, appliquez une nouvelle couche de mastic et poncez. Remplissez les derniers petits pores, les rainures, etc. avec du mastic fin ou du mastic à pulvériser.

laquage
Appliquer l'apprêt...

Vous pouvez maintenant commencer le laquage à proprement parler. N'appliquez jamais la couche de finition directement sur le support, ni sur la peinture d'origine (seule exception : vous avez déjà utilisé une fois la même couche de finition en bombe aérosol ou vous peignez un moteur avec de la peinture thermique). Dans le cas contraire, la couche de finition risque de s'écailler légèrement. En outre, elle ne fournit pas à elle seule une protection suffisante contre la corrosion. En cas d'application sur la peinture d'origine, commencez par la poncer à l'aide de papier de verre humide (grains de 400), nettoyez-la soigneusement avec du produit anti-silicone, puis vaporisez un « apprêt » ou une « matière de remplissage » (voir photo 5) permettant à la couche de finition d'adhérer et remplissant les petites traces de ponçage.

Un apprêt bicomposant de grande qualité fournit une adhérence exceptionnelle et rend la peinture particulièrement résistante. Cette solution est légèrement plus coûteuse, mais elle assure un résultat professionnel. Si le support est légèrement inégal et que vous ne souhaitez pas le recouvrir entièrement de mastic, vaporisez un mastic à pulvériser et poncez de manière à aplanir. Ce mastic est plus épais qu'une « matière de remplissage ». Toutefois, pour une adhérence et une résistance optimales des pièces à risque, appliquez un mastic bicomposant et un apprêt bicomposant. Si vous souhaitez peindre du plastique, vous devez impérativement commencer par appliquer une fine couche de primaire pour plastique. Vaporisez l'apprêt et la couche de finition seulement ensuite ! Si vous préférez peindre sur une tôle d'acier nue, vous pouvez également vaporiser une couche pas trop épaisse de spray au zinc comme bonne protection antirouille. Après le séchage et le ponçage intermédiaire, recouvrez de matière de remplissage (si la couche de finition est appliquée directement sur le spray au zinc sans couche intermédiaire, elle peut se matifier). La plupart des sprays au zinc ont une résistance thermique élevée (600 °C env.) et conviennent donc également pour la protection des dispositifs d'échappement (dans ce cas, vous pouvez appliquer directement une couche de finition haute température mate). Un apprêt bicomposant constitue la combinaison idéale entre protection antirouille et adhérence sur le métal nu lorsqu'il n'est pas soumis à un échauffement important. Cet apprêt résistant à l'essence est certes légèrement plus cher, mais il résiste mieux aux rayures et aux chocs que les autres apprêts monocomposants ou primaires antirouille moins coûteux. Avant d'appliquer la peinture, commencez par tempérer la bombe aérosol (l'idéal est la température ambiante, donc comprise entre 20 et 25 °C) et secouez-la bien (pendant 2 minutes env.). L'espace de travail ne doit pas être trop froid.

Recouvrez toujours soigneusement l'environnement et les pièces ne devant pas être peintes. Pensez que le brouillard de pulvérisation se répand sur une large surface autour de la pièce ! Protégez donc impérativement les étagères et les objets stockés dans l'espace de travail. L'espace de travail doit être le plus propre possible et exempt de poussière, lavez-le de préférence à l'eau. Ne peignez en extérieur qu'en l'absence de courant d'air. La pièce à peindre ne doit en aucun cas être humide (condensation en raison des différences de températures). Commencez par faire brièvement un essai sur un morceau de journal afin de tester si la bombe aérosol fonctionne correctement. Ceci vous permet également de juger de la puissance du jet de pulvérisation. Vaporisez les pièces larges en couches croisées à une distance de 20 à 30 cm env. pour recouvrir la surface de manière homogène. La distance et la vitesse de l'application dépendent de la pièce, de la pression que vous exercez sur la bombe aérosol et de la température ambiante. Plus vous effectuez des mouvements lents, plus la couche de peinture est épaisse et plus vous risquez de faire des « pâtés » (en particulier sur les surfaces verticales). Si la peinture est « granuleuse », vous êtes trop éloigné de la pièce, vous vaporisez trop rapidement ou la température ambiante est trop élevée (la peinture sèche dans l'air avant même d'atteindre le support). Contentez-vous de vaporiser la première couche en un fin brouillard pour permettre à la couche suivante de mieux adhérer. Puis, après un bref séchage intermédiaire de 5 minutes env., recouvrez de 2 ou 3 fines couches couvrantes supplémentaires. Si vous souhaitez appliquer d'autres couches, laissez sécher pendant 24 h.

laquage
Poncer l'apprêt...

Une fois sec, poncez l'apprêt avec du papier de verre (grains de 600) (voir photo 6). Vous éliminez ainsi la poussière incrustée et les irrégularités éventuelles. Dépoussiérez bien la pièce (utilisez un t-shirt non pelucheux ou un chiffon dépoussiérant spécial disponible dans le commerce). Ne touchez pas la surface (sébum !! – au besoin, nettoyez avec du produit anti-silicone ; n'utilisez pas de diluant nitré qui dissoudrait la couche d'apprêt).

laquage
Appliquer la couche de finition...

Appliquez ensuite la couche de finition (voir photo 7). Vaporisez un fin brouillard de peinture comme décrit plus haut, puis recouvrez de 2 ou 3 couches couvrantes croisées ; évitez de faire des « pâtés » (voir ci-dessus). Si un « pâté » se forme, avec un peu de chance, il vous suffira de tourner la pièce pour réaliser une surface de peinture lisse.

laquage
Délimiter la zone avec du ruban adhésif pour la 2e teinte...
laquage
et peindre...

Pour peindre de deux couleurs (voir photo 9), laissez sécher la première couche de finition pendant au moins une nuit, puis délimitez la zone à peindre avec du ruban adhésif incurvé spécial disponible en magasin spécialisé peinture (voir photo 8). Ce ruban adhésif se place facilement sur des surfaces incurvées, permet d'obtenir un bord lisse et ne laisse aucun résidu de colle sur le support. Un simple ruban adhésif pour peintre disponible en magasin de bricolage ne permet pas d'obtenir un bord lisse. Poncez finement le support et éliminez le brouillard de pulvérisation sur la première couche de finition.

laquage
Le vernis incolore permet d'obtenir un brillant éclatant

Après un temps de séchage de 30 minutes env. (ou supérieur), recouvrez la peinture métallique de vernis incolore pour protéger la peinture contre les intempéries et obtenir la brillance souhaitée. Appliquez également un revêtement incolore, de préférence une peinture bicomposant, sur les peintures non métalliques pour une meilleure brillance et une meilleure protection (photo 10). Attention : le vernis incolore forme facilement des « pâtés », travaillez donc précisément. Évitez de vaporiser des couches trop épaisses pour que la peinture soit lisse. Une fois mélangée, la peinture bicomposant peut difficilement s'utiliser plus d'une journée. Rassemblez donc le plus de pièces peintes possibles pour utiliser au mieux votre bombe aérosol.

Si la surface de la peinture n'est pas parfaitement lisse et qu'il reste du brouillard de pulvérisation, ne la recouvrez de la couche de finition qu'après plusieurs jours de séchage. Lissez les irrégularités les plus grossières de la surface avec du papier de verre humide (grains de 1 000). Effectuez le polissage de finition du fin brouillard de pulvérisation ou de la surface poncée à l'aide d'une pâte à polir pour brouillard de pulvérisation spéciale. Vous obtenez ainsi une belle surface peinte lisse équivalente à la peinture d'origine. Toutefois, la peinture monocomposant est toujours assez sensible ; évitez donc les rayures et n'utilisez en aucun cas du liquide de frein DOT4. La peinture est certes résistante au carburant, mais l'essence matifie la peinture ; les zones touchées doivent donc être repolies. Pour finir, protégez la peinture avec de la cire dure pour la sceller et lui conférer un éclat durable.

Laquage de moteurs :

  • Vous pouvez rafraîchir durablement des pièces peintes de moteurs à l'aide de peintures aérosols Dupli-Color thermorésistantes. Il est toutefois indispensable que le support soit toujours parfaitement propre, exempt de graisse et gratté. Démontez différentes pièces, par ex. le couvercle de culasse, dégraissez-les bien avec du produit anti-silicone, du diluant nitré ou du nettoyant pour freins, puis poncez-les légèrement (grains de 600). Les surfaces oxydées doivent impérativement être éliminées. Dans le cas contraire, l'oxydation peut rapidement ressortir. Les cylindres et les blocs-cylindres présentant des fentes et interstices ne sont pas faciles à travailler... vous devez toutefois les préparer soigneusement. Si votre carter moteur est fortement oxydé, vous pouvez le nettoyer par sablage aux billes de verre.
  • Lors du rafraîchissement d'une peinture de moteur, conservez de préférence la teinte d'origine. Pour un bon laquage durable, utilisez de la peinture thermique argentée en bombe aérosol qui dissimule le mieux les éventuelles zones oxydées. Il est interdit d'appliquer de l'apprêt sur le moteur. Vaporisez la peinture thermorésistante directement sur le métal à nu du support propre, exempt de graisse et gratté. Plus la couche de peinture thermique est fine, mieux elle résiste à la chaleur.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez cuire les différentes pièces au four. Cette opération permet de bien solidifier la peinture thermique avant de faire chauffer et fonctionner le moteur.

Remarque : Article disponible uniquement en vente par correspondance !

[IMAGE - Download this tip.]

Télécharger ce conseil

Pour le garage : Il vous suffit de le télécharger, de l'imprimer et de l'emporter.

schraubercrew

Le centre technique Louis

Vous rencontrez des difficultés lors de l'achat de pièces de rechange ? Vous avez des questions techniques concernant la moto ou un accessoire ? Le centre technique Louis vous conseille. N'oubliez pas de fournir les données nécessaires concernant votre véhicule, l'idéal étant une copie de la carte grise.

Nous nous chargerons de votre demande le plus rapidement possible en vous fournissant un maximum de détails.

Alors, décrivez-nous votre problème technique !

  • Par e-mail : order@louis-moto.fr
  • Par courrier au centre technique Louis, 21027 Hambourg, Allemagne

À noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique. 


Merci de votre compréhension.

[IMAGE - Buy the Louis Mechanic Manual now.]

Le grand manuel de mécanique

La version imprimée

Le grand manuel de mécanique Louis en version imprimée: format A4, en couleur àprix de revient.

Acheter maintenant !
Derniers articles visionnés

Vous n'avez consulté aucun article récemment.